Project Description

2015, Arrays Extension
Composition et interprétation live : Hervé Birolini / François Donato
Vidéolight : Olivier Irthum
Durée  : 40′

Pack diffusion

Nous sommes aujourd’hui dans une phase où chaque élément de notre environnement matériel est en voie de numérisation pour reconstituer un contexte de vie dans l’espace des données virtuelles. Cette phase annonce celle de notre migration en tant qu’entités singulières faites de chair et d’intelligence vers l’état d’agents du Réseau asservis à la logique binaire de quelques lignes de code. Progressivement, notre espèce renonce à son incarnation dans cette réalité de contraintes et de possibles qui lui a permis de se développer depuis sa naissance jusqu’à l’avènement des Nouvelles Technologies. Progressivement, notre présence tangible dans ce monde s’efface, nos traces disparaissent peu à peu car nous les transférons au sein d’un nuage (“the cloud”) de données que nous voulons construire à l’image de ce que nous croyons être la Création. Progressivement, nous renonçons à l’incertitude, aux doutes et aux questionnements que notre présence dans l’univers analogique a toujours suscités en nous.

Progressivement, nous nous livrons, âme puis corps, au manichéisme et à l’efficience brutale de la Machine. Est-ce parce que notre humanité nous est insupportable que nous tendons inexorablement à fusionner avec le Dispositif ?

ar

rays

ex

tension