Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Pièce pour guitare électrique, saxophones, contrebasse, percussions, Oscillateurs, électronique, écrans opacifiants et vidéo interactive.

Au départ, il y a une composition électronique réalisée par György Ligeti en 1958. Ensuite, il y a sa transcription sous forme de partition graphique réalisée par le musicologue Rainer Wehinger douze ans plus tard. Un demi-siècle après cela, Louis-Michel Marion propose à Hervé Birolini, créateur profondément imprégné par l’histoire des musiques d’avant-garde, de créer, pour l’Archipel Nocturne, une pièce nouvelle en s’inspirant de cette partition graphique. Prenant appui sur le matériau transcrit et faisant presque abstraction de l’œuvre originelle, Hervé Birolini développe, en complicité avec les musiciens, une pièce sonore et visuelle. Ensemble, ils déploient un objet multimédia qui se joue de la révélation/dissimulation des sons et des gestes.

Production : Archipels (Nocturnes)
Coproduction : CCAM – Scène Nationale (Vandoeuvre-lès-Nancy), Cie Distorsions
Conception, composition : Hervé Birolini
Dispositif interactif et vidéo live : Mathieu Chamagne
Direction de l’Archipel Nocturne, contrebasse et oscillateur : Louis-Michel Marion
Guitare électrique, oscillateur : Christelle Séry
Percussions, oscillateur : Michel Deltruc
Saxophones, oscillateur : Violaine Gestalder

Design Graphique : Arnaud Hussenot (librement inspiré de Rainer Wehinger)
Résidences : Théâtre de Mon Désert / Ville de Nancy, CCAM de Vandœuvre-lès-Nancy
Soutien : DRAC Grand Est, Ville de Nancy